Sherlock 21st Century

Forum RPG inspiré par la série Sherlock de la BBC
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John H. Watson
Admin | Dr. Estrangeloved
Admin | Dr. Estrangeloved
John H. Watson

•Messages : 524
•Né(é) le... : 29/07/1975
•Arrivé(e) le... : 19/09/2010
•Âge : 43
•Réside à... : 221B Baker Street
•Fiche : The man in the crowd
•Thème : I'm not your boyfriend !

ID.
☂ Profession: Docteur
☂ Casier Judiciaire:
☂ Rumeurs:

John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? _
MessageSujet: John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd?   John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? EmptyVen 13 Avr - 10:06

Must be so boring in the little head of yours !



John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? Fistanalyze

    John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? 005tcwwq

    Nom Watson
    Prénom(s) : John Hemery
    Sexe : Masculin
    Date et lieu de naissance : 29 Décembre 1975, Royaume-Uni.
    Groupe : Civil
    Métier: Docteur, blogger, détective en herbe, assistant personnel de Sherlock

    Ft [Martin Freeman]

John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? Tumblr_lzrh19vvaj1rpdtwao1_500

"Broken Boy Soldier"


John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? Andthen2


PHYSIQUE

S'il y a bien une chose dont John peut se vanter, c'est sa discrétion. Son sourire charmant et son naturel poli lui permettent de se tirer de quasiment de toutes les situations et pour cause, rares sont ceux qui remarquent John Watson dans la foule. Le médecin ne s'en offusque pas, son objectif n'a jamais été d'être en première ligne et pourtant, peut être malgré lui qui sait, il a un certain succès auprès des femmes. John ne se distingue cependant pas des autres hommes de son âge. De taille moyenne, cheveux brun souvent en bataille, des yeux bleu foncés tirant parfois sur le vert... C'est un homme qui a vécu et cela peut se lire sur son visage, les rides sur son front et sur ses joues étant les cicatrices permanentes des années passées, des cernes apparaissant parfois sous ses pupilles après une mauvaise nuit de sommeil ou bien tout simplement des heures assis dans son fauteuil favori à écouter Sherlock jouer du violon.

La cicatrice qu'il a à l'épaule évoque un souvenir plutôt douloureux mais il se ne plaindra jamais d'avoir mal à l'épaule, c'est dans sa jambe que cette faiblesse se fait trop souvent ressentir, l'homme boitant au réveil et souvent dans des moments de grand doute. Ce léger handicap ne l'empêche pas de se tenir droit en permanence, qu'il soit debout ou assis, John a un maintien toujours des plus impeccables, autre reste de son passé de militaire. Ce qui explique également cette habitude de toujours regarder droit devant lui et d'avoir une tenue impeccable et soignée. Le docteur n'est pas à la pointe de la mode et si vous fouillez dans son placard, vous serez surpris de le trouver quasiment vide. Quelques chemises, sweater, pantalon pincée, un costume et un trench coat offert par Harry... Tous ses vêtements dans des tons noir, marrons et verts, montrant le docteur sous un aspect affreusement banal et normal. La simplicité, voilà ce qui correspond le mieux à John.

CARACTERE

Tous les rapports militaires à son sujet sont unanimes, John Watson est un excellent soldat et un élément de choix. Et en toute logique, qui dit bon soldat, dit un homme qui ne réfléchit pas vraiment et qui se contente de suivre les ordres... Le tout avec un sourire aux lèvres. Cependant, ce n'est pas vraiment le cas du Docteur Watson, qui sous son mutisme habituel, cache une personnalité bien plus complexe. Il le précisera très souvent, s'il ne parle pas, c'est tout simplement parce qu'il n'a rien à dire... Concept qui peut paraître bête et totalement absurde pour certains, mais s'il y a bien quelque chose que John a en horreur, ce sont les fausses conversations, des syllabes et des mots se suivant uniquement pour remplir le silence. Silence et solitude sont devenus les deux maîtresses de l'homme au fil des années, et c'est avec un voil épais sur les yeux que John se déplace parfois, toujours surpris quand les gens s'adressent à lui ou même quand ils le trouvent intéressant. L'homme n'a pas une basse opinion de lui même et il ne manque pas de confiance en lui, contrairement à ce que prétend son psychiatre. John a tout simplement le sens des réalités et il se voit comme un homme tout à fait ordinaire. Pourquoi mériterait-il plus de chances que les autres? Cela n'a absolument aucun sens pour lui...

De plus, John pense rarement à lui-même, c'est un bon médecin et comme tous dans la profession, il n'a qu'en tête le bien être d'autrui. C'est bien plus que cela pour l'homme, son caractère s'accordant parfaitement à son métier. Non, John est son métier, et même lorsqu'il tombe la blouse, il continue à se préoccuper des autres et au lieu de sirop pour la toux ou autre médicament, il se contente d'offrir son sourire. Pourquoi? John a un sens du devoir très prononcé, trop prononcé comme le prétend sa mère, qui bien entendu n'avait pas prévu que son fils décide de rejoindre l'armée. John y est pourtant à sa place et c'est ainsi qu'il découvrira un autre aspect de lui-même, celui qui aime le danger et le domine avec une intense détermination, ses gestes devenant alors plus que précis et basés sur son seul instinct.

John est donc un médecin et un soldat et hors du front et privé d'action, il redeviendra un homme ordinaire. C'est ça son véritable déguisement et à force de pratique, il est devenu très bon à ce jeu...

RELATION


    John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? 57393855

    Sherlock HolmesThe brilliant man without a heart
    Ces deux hommes n'ont absolument rien en commun et lors de leur première rencontre, Sherlock affiche son avantage évident. Un seul coup d'oeil et il sait quasiment tout de John. Le médecin ne peut pas en dire autant et c'est au fil des jours, des années qu'il va apprendre à connaître Sherlock. Détective consultant qui combat l'ennui à coup de violons et meilleur ami de John... Ils étaient fait pour s'entendre.


    John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? SongstressiconsMGSH096

    Mycroft HolmesBig Brother with too many eyes
    Si le but de Mycroft était d'effrayer John lors de leur première rencontre, on peut dire qu'il a lamentablement échoué. Plus qu'intrigué par le véritable métier du plus âgés des frères Holmes, John voit très clair dans le jeu de Mycroft et comment il protège Sherlock à sa manière. Une manière pas du tout saine mais bon... John se contente de rire silencieusement.


    John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? 12609706

    Jim MoriartyMad man deep inside the box
    Même s'il ne veut pas l'admettre à voix haute, John a une certaine admiration teintée de peur pour l'homme. Certes, le médecin n'est pas de ceux que l'on intimide facilement, mais Jim est un véritable ennemi qu'il aimerait voir en prison plutôt que dans les rues de Londres. Et surtout, le voir lui donne l'impression d'avoir affaire à une autre version de Sherlock: une expérience très mal ratée aux conséquences désastreuses.


    John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? 005t2swy

    Irène AdlerThe corrupted goddess
    La femme selon Sherlock, probablement la seule dont il sera capable de comprendre la beauté. L'avis de John est plus mitigé, Irène Adler est une énigme dans laquelle il aimerait bien que Sherlock ne se lance pas et pour cause, le détective pourrait perdre une deuxième fois à ce jeu. D'autant plus que la belle utilise des armes dont Sherlock ignore l'existence, la première étant le sexe.

Descriptions des liens les plus importants, par rapport à mon personnage, forum et sujets en cours.


HISTOIRE


29 Décembre 1975 → "… Hmmm… Non ma chérie, je suis désolé … C'est définitivement un John." Le patriarche de la famille Watson était plus que certain en prononçant ses mots, tenant son fils nouvellement né dans ses bras, un sourire de fierté sur les lèvres. Et pour cause, Mr Watson en avait longtemps rêvé de son fils, il aimait sa fille tout autant mais le fait de l'appeler Harry et de lui acheter des camions à la place de poupées ne changerait pas la réalité. Il revint près de sa femme avec l'enfant dans ses bras, Harry endormie sur les genoux de sa mère. "Oui… John Watson et pas autrement." Sa femme se contenta d'hausser les épaules et de sourire avant de fermer les yeux à son tour, ils étaient de ce vert si particulier dont John avait hérité. Les cheveux bruns et les futurs rides, John allait les prendre de son père, mais il ne le savait pas encore.

10 juillet 1986 → "Ouvrez la bouche et dite ah s'il vous plaît madame." Mrs Watson a un sourire aux lèvres mais elle se prête tout de même au jeu de son fils. C'est un dimanche et toute la famille Watson était dehors. Harry avait grimpé à l'arbre du jardin et criait le nom de son père pour qu'il fasse attention à elle, mais il était beaucoup trop occupé à lire le journal. John lui, vêtu d'une blouse blanche beaucoup trop grande pour lui qu'il avait piqué à un de ses professeurs, examinait sa mère. Elle n'avait pas arrêté de tousser la nuit dernière, et John était plutôt inquiet. Du haut de ses onze ans, il savait déjà qu'il voulait devenir un médecin, ayant même réparé l'ours en peluche de sa soeur avec un pansement. Avec des coeurs dessus bien évidemment. "Vous pouvez fermer la bouche madame…" "Alors que me conseillez vous Docteur?" Le garçon eut un sourire, sa mère était la seule à prendre au sérieux, son père si certain que cela lui passerait. Après tous les enfants rêvaient de devenir médecin pas vrai?

23 octobre 2000 → "Merci pour tes explications, John." Le jeune homme se contenta d'un sourire, avant de retourner à son livre d'anatomie. Il remarqua à peine que la jeune fille, Anne, s'était rapprochée de lui ou même qu'elle avait légèrement ouvert son décolleté. Non, John était un étudiant de médecine et il ne remarquait pas vraiment ce genre de choses. Pour lui, les femmes étaient une autre espèce qu'il rencontrait pendant les vacances d'été, quand il n'était pas trop occupé à apprendre les différents os de la main ou comment pratiquer un bon message cardiaque. Car s'il y a bien quelque chose qui persistait chez John, c'était sa détermination. Et il ne remarqua rien non plus quand Anne se leva avec un air plus qu'offusqué, sortant de la bibliothèque. Difficile de se dire qu'Anne est son premier amour et que dans quelques mois ils sortiront ensembles. Rien de bien sérieux bien entendu, car John privilégie toujours les études.

5 Février 2009 → "Maman… s'il te plaît… arrête de pleurer." La voix d'Harry s'éleva dans la pièce, la jeune femme caressant les cheveux de sa mère. "Tu sais très bien que John va revenir, n'est-ce pas?" Sa soeur lui jeta un regard coupable et John savait très bien que c'était plus qu'une menace qu'autre chose. Il avait intérêt à revenir. Il se tourna vers son père, ce dernier le fixant avec son habituel regard perçant. John se redressa sous son regard et son père finit par hausser les épaules avant de sourire. Cela veut dire qu'il s'était fait à l'idée. John Watson, chirurgien, dans l'armée. Pourquoi… Pourquoi pas. John aurait dû y penser avant et maintenant, ceci lui paraissait logique, il voulait se rendre utile, il voulait aider… Quoi de mieux que cette opportunité? Les larmes de sa mère n'étaient qu'une ombre au tableau… Mais John reviendrait, il en était certain.

John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? Finallypi

TEST DE RP


John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? Pdvd042John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? Pdvd046y
John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? Pdvd366John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? Pdvd528
My remedy against sanity
Is called Sherlock


London, Heathrow airport, 2010


"Docteur John Watson." Voilà ce que proclamait la pancarte qui attendait le médecin à la sortie de l'aéroport. Ces trois simples mots, un visage non connu mais à en juger par son uniforme, c'est quelqu'un de l'armée. Tout comme John. Enfin non… John était de l'armée. Maintenant il est vieux et usé, bon à jeter à la poubelle, il avait pris une balle dans l'épaule et adieux le front. Adieux les soirées passées à recoudre des blessures avec ce qu'il y a portée de mains, les minutes passées à se dire qu'il n'y avait pas assez de lits pour tous les hommes qui en avaient besoin, des sourires au coin du feu à se plaindre des rations infectes mais il y avait bien des sourires sur les lèvres des soldats. Pendant quelques mois, John avait été l'un d'entre eux et même s'il lui arrivait de se demander pourquoi, pourquoi est-ce qu'il était parti, pourquoi eux tous se battaient… Face à l'adversité et au manque de sommeil, tout ceci n'avait aucune importance et quand on lui apportait un nouveau corps au milieu des salves de balles, il agissait. Redevenant ce bon vieux Docteur John Watson. Mais le voir écrit de cette manière, froide et glacée, en noire sur cette pancarte blanche n'avait absolument rien de flatteur. Il avait l'impression de redevenir anonyme, on venait le chercher pour qu'il rentre à la maison, fini le temps des rêves fiston. Quel genre d'homme rêvait de drames et de mort de toute façon? Personne, John était tout simplement devenu son métier et il avait oublié comment on était un homme normal, comment agissait Mr Nobody. Il poussa un soupir et réajusta son sac sur son épaule, se dirigeant d'une démarche claudiquante vers celui qui l'attendait. Pas une once de douleur sur son visage, il ne demanderait pas pardon, il avancerait à son rythme, l'air serein et les épaules bien droites. Une balle à l'épaule ne l'autorisait pas à devenir faible. "John Watson je présume? J'espère que votre voyage s'est bien passé monsieur." Il se contenta d'un simple hochement de tête, sachant très bien qu'il s'agissait de la politesse ordinaire. "Si vous voulez bien me suivre." Le subordonné tenta de lui prendre son sac mais John s'y accrocha, lui offrant un sourire et un simple "ça ira rassurez vous " avant de le suivre jusqu'à un taxis. Pas un soldat, pas un homme mais pas non plus un faible. John Watson refusait de passer de l'autre côté et de devenir un patient, faisant de son mieux pour ne pas rouler des yeux quand on lui ouvrit la porte.

Il glissa sur la banquette arrière, le subordonné à sa suite. Ce dernier indiqua une adresse dans le centre de Londres au chauffeur qui démarra aussitôt. "Vous allez voir Monsieur, on vous a trouvé quelque chose de très bien… En plein centre ville, vous allez très bien vous adapter. Oh et avant que j'oublie… Voici le numéro de votre psychiatre, vous avez rendez vous avec elle demain matin." John prit la carte qu'on lui tendait, fixant le numéro d'un air absent. Il rangea la carte dans l'intérieur de sa veste avant de pousser un nouveau soupir et de diriger son regard vers la vitre. Voilà à quoi donc il en avait été réduit. John Watson vous allez vous adapter… Qu'est-ce que cela voulait donc dire au juste? S'il n'était pas aussi poli et discipliné, il aurait très certainement protesté, proclamé qu'on avait besoin de lui sur le front, que ce n'était qu'une égratignure… Et peut être l'avait-il fait tandis qu'il luttait pour rester en vie, une compresse des plus élémentaires l'empêchant de se vider de son sang? Peut être, John ne se rappelait plus très bien de cette nuit-là, et tout ce qu'il le savait, c'était uniquement parce qu'il y avait des bribes d'informations qui venaient le hanter dans ses rêves. Mais on ne pouvait pas s'attendre à ce qu'il trouve un boulot et lise le Times tous les matins en buvant du Earl Grey, les gens qui faisaient les règles et étaient dans les hauts bureaux de l'administration ne comprenaient pas ce que John pouvait ressentir. Il était inapte à l'adaptation, il était trop engourdi, trop façonné par ce qu'il avait vu ou ce qu'il avait vécu pour passer à autre chose. Il ne voulait pas passer à autre chose, si certains avaient peur de la mort imminente, John ne s'en était jamais soucié, pas de la sienne en tout cas. Lui et la Mort avaient marché ensembles comme deux vieilles amies, John lui faisant les yeux doux pour qu'elle reste le plus loin possible de ses patients, mais c'était une amie cruelle qui cédait souvent à la tentation. Non, ce que John fuyait c'était l'ennui, la solitude, le désespoir… La banalité quoi. "Monsieur? Nous sommes arrivés."

Il n'avait même pas réalisé que le taxis s'était arrêté, ni même que le subordonné était sorti de la voiture, la tenant ouverte pour lui. John sourit, plus par automatisme qu'autre chose avant de sortir de la voiture. L'appartement était au premier étage et le trajet se fit aussi silencieusement, enfin jusqu'à ce que la porte soit ouverte. "Et voilà… Bienvenu chez vous Monsieur." Quatre murs, un frigo, un bureau, une télévision et un lit. Froid. John n'avait même pas contacté ses parents et encore moins sa grande soeur, il les verrait plus tard dans la semaine. Il était fatigué. Oui, se dit-il quelques heures plus tard assis sur son lit, le contenu de son sac vidé sur le bureau, il était fatigué de ne pas savoir quoi faire, fatigué de prétendre que tout allait bien, qu'il était mieux ici, dans le pays que sur le front, fatigué de vivre.

Baker Street, 2012


"Sherlock… est-ce que tu peux bouger s'il te plaît… Tu bloques la télé…"Regard condescendant de son colocataire et comme pour le punir, il arrêta de faire les cents pas devant le poste et vint s'asseoir juste à côté de John sur le canapé, tapant des pieds sur le sol rien que pour l'irrité. John lui lança un regard qui voulait tout dire, Sherlock se contenta d'hausser les épaules, reprenant son rythme. Un deux, un deux, un deux, un deux… C'est plutôt entraînant, pensa John ou bout de quelques minutes. Il savait très bien que le cerveau de Sherlock fonctionnait à plein régime tandis qu'il essayait de démêler cette affaire. Et John? Eh bien il n'avait toujours pas trouvé ce qu'il devait faire mais… "Je ne vois pas John, je ne vois tout simplement pas… Est-ce le fait d'être entouré en permanence par un manque affligeant d'intelligence et de réflexion ou…" Sherlock changea de position, s'allongeant sur le canapé, ses jambes reposant sur les genoux de John. Le médecin eut un sourire, tapotant sur les pieds de Sherlock. Il n'avait toujours pas trouvé ce qu'il devait faire, mais ce qu'il faisait en ce moment lui convenait très bien.

WHO'S BEHIND THE SCREEN?

    Pseudo : Des
    Âge : 19 ans
    Comment avez-vous connu le forum : Je suis là depuis le début.
    Code dans le règlement : Auto validation par le pouvoir du bafta de Martin Freeman
    Autre chose à ajouter ? Cela fait déjà un bout de temps que je veux recommencer ma fiche. Et pour cause, le niveau du forum a changé, mon propre niveau a changé et je trouve qu'il est plus juste que ma fiche soit à la hauteur de mes propres exigences, car j'ai bien conscience du niveau que nous demandons sur ce forum. Ce la fait deux ans que je RP en mode Johny boy et j'espère que cela va continuer...
    J'ose même poster une fiche pas terminée! (Juste pour énerver Sherlock)

    Edit Sherlock : Reviens me demander de dormir dans mon lit juste UNE fois. Je vais bien ricaner. D:

_________________
John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? 469701tumblrly4t2htqID1qda0ino1500

How to win an argument when you're Martin Freeman? Solution here:
Spoiler:
 




Dernière édition par John H. Watson le Sam 21 Avr - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mooselikejensen.fr
John H. Watson
Admin | Dr. Estrangeloved
Admin | Dr. Estrangeloved
John H. Watson

•Messages : 524
•Né(é) le... : 29/07/1975
•Arrivé(e) le... : 19/09/2010
•Âge : 43
•Réside à... : 221B Baker Street
•Fiche : The man in the crowd
•Thème : I'm not your boyfriend !

ID.
☂ Profession: Docteur
☂ Casier Judiciaire:
☂ Rumeurs:

John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? _
MessageSujet: Re: John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd?   John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? EmptySam 21 Avr - 19:03

Fiche terminée I love you

_________________
John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? 469701tumblrly4t2htqID1qda0ino1500

How to win an argument when you're Martin Freeman? Solution here:
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mooselikejensen.fr
John H. Watson
Admin | Dr. Estrangeloved
Admin | Dr. Estrangeloved
John H. Watson

•Messages : 524
•Né(é) le... : 29/07/1975
•Arrivé(e) le... : 19/09/2010
•Âge : 43
•Réside à... : 221B Baker Street
•Fiche : The man in the crowd
•Thème : I'm not your boyfriend !

ID.
☂ Profession: Docteur
☂ Casier Judiciaire:
☂ Rumeurs:

John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? _
MessageSujet: Re: John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd?   John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? EmptyDim 13 Mai - 10:47

Auto validation because of reasons

_________________
John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? 469701tumblrly4t2htqID1qda0ino1500

How to win an argument when you're Martin Freeman? Solution here:
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mooselikejensen.fr
Contenu sponsorisé




John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? _
MessageSujet: Re: John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd?   John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

John Watson → Who's paying attention to the man in the middle of the crowd?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sherlock 21st Century :: Entrer dans la peau du personnage :: Formulaires d'inscription :: Fiches validées - Civils-